Retour sur notre soirée Je travaille à vélo

Le vendredi 17 novembre a eu lieu la soirée « Je travaille à vélo ». Environ 25 personnes étaient présentes pour écouter les témoignages de 7 cyclo-travailleurs : Alexandre l’ostéopathe, Pierre le plombier, Cyril le collecteur de verre, Jonathan le vendeur de jus de fruits, Nicolas le livreur de pressing, Clément le vendeur de cadeaux et Hadrien le déménageur. Les cyclo-travailleuses sont plus rares sur la métropole, elles n’étaient pas disponibles pour notre soirée… Les cyclo-travailleurs se sont déplacés avec leur cycle (excepté un), tous bien différents, adaptés à l’activité de chacun.

cyclo-travailleurA tour de rôle, ils ont présenté leurs motivations, les facilités et difficultés rencontrées dans le montage de leur projet, leur situation actuelle ainsi que les perspectives. Les échanges avec la salle se sont vite instaurés. Les motivations sont diverses : l’observation d’une demande assez forte et d’une offre manquante, éviter la congestion très forte sur la Métropole, la préoccupation environnementale, l’adéquation entre le projet de vie et le projet professionnel, le souci de travailler de manière libre et indépendante. Le lancement des projets semble relativement facile et peu de difficultés contraignantes sont rencontrées. Il faut du temps pour faire ses preuves, se faire connaître et pour la plupart tirer un revenu décent de l’activité.

Les cyclo-travailleurs ont des dépenses moindres par rapport à d’autres activités « non mobiles » (pas de charges de loyer, de fluides, de coût de transport, …). Certains sont à temps plein (et au delà) tandis que d’autrescyclo-travailleur envisagent l’activité comme un complément de revenus. La question de l’assurance reste à régler car leur type d’activité assez récente n’est pas encore clairement reconnu et identifié par les assureurs. Au quotidien, la circulation et le stationnement de leur cycle n’est pas un souci majeur. Au contraire, ils arrivent avec ponctualité chez leurs clients. Ils sont très attentifs au vol et mettent tout en œuvre pour s’en prémunir. Il y a des interrogations pour certains qui cherchent un local de rangement de cycles, notamment pour ceux qui souhaitent développer leur activité et donc le nombre de vélos. Enfin, ils se rencontrent pour voir comment ils pourraient s’organiser collectivement afin de gagner en efficacité et mutualiser certaines choses : plate-forme numérique de services, regroupement en association, en coopérative…

Un grand merci pour leur témoignage lors de cette soirée !

cyclo-travailleur

 

Soirée spéciale – Je travaille à vélo !

Vendredi 17 novembre à partir de 18h30, venez découvrir les témoignages de professionnels qui ont intégré le vélo comme mode de déplacement dans le cadre de leur activité lors d’une soirée spéciale « Je travaille à vélo »  à la Maison du Vélo et des Mobilités – 28 rue Léon Gambetta à Bègles.

Ici on ne parle pas des vélotafeurs, qui sont de plus en plus nombreu.ses.x et c’est tant mieux, ni des livreurs à vélo mais ce sont des ostéopathes, des plombiers, des vendeurs, …. et ils ont remplacé la voiture ou la camionnette par un vélo utilitaire, un cargo biporteur, un triporteur, etc.

Vous souhaitez échanger avec ces professionnels ? Vous êtes curieux de savoir comment ils ont fait, comment se passe leur quotidien à vélo pour développer leurs activités ?  Les facilités, les contraintes ? Vous vous interrogez vous aussi sur votre activité ou votre projet et vous vous dites « Pourquoi pas moi ? »
Après un temps de présentation de leurs activités, vous pourrez échanger avec ces professionnels, connaître leurs motivations, leurs succès, leurs difficultés, etc.

 

jetravailleavelo